APDL du Pays de Martigues

Nos missions

L'APDL du Pays de Martigues met en place différents dispositifs pour accompagner les publics du territoire :

  • Lieu d'Accueil

  • Accompagnement Socio-Éducatif Lié au Logement (ASELL)

  • Accompagnement à l'Emploi (PLIE)

  • Dynamique D'Accès aux Soins et à la Santé (DDASS)

  • Mieux Vivre Son Logement (MVSL)

  • Épicerie Sociale et Solidaire (EPI+)

Lieu Accueil

« Service social à destination des allocataires du RSA », ce dispositif a pour objectif d’accueillir, d’informer et d’assurer le suivi social des allocataires du RSA et leurs ayants droit dans leur parcours d’insertion formalisé dans le Contrat d’Engagement Réciproque. Il assure la contractualisation, l’accompagnement social global et développe les liens avec les partenaires locaux notamment par l’intermédiaire de contributions et implications dans différents dispositifs ayant trait aux questions de l’insertion des allocataires du RSA.

Elément central et historique de l’association, le Lieu Accueil développe différentes initiatives en lien avec les questions de l’insertion sociale, de l’emploi, de la santé, de la culture et du logement.

Dans une logique de travail collaboratif, le Lieu d’accueil permet aux allocataires d’être accompagnés en fonction des problématiques qu’ils rencontrent.

Accompagnement Socio-Educatif Lié au Logement (ASELL)

L’Accompagnement Socio-Educatif Lié au Logement est une action développée dans le cadre du Plan d’Action pour le Logement des Personnes Défavorisées, dispositif Fonds de Solidarité pour le Logement. Cet accompagnement se traduit par la mise en place d’accompagnement individuel et collectif sur le thème du logement. Il garantit une insertion durable des personnes dans leur habitat par la mise en place d’ateliers collectifs et d’une démarche d’accompagnement individuel et personnalisé en fonction des problématiques.

Accompagnement à l'emploi (PLIE)

Programme d’insertion socioprofessionnel s’adressant à un public en difficulté, le PLIE du Pays de Martigues a pour objectif de favoriser l’accès à un emploi durable à travers un accompagnement renforcé. Reposant sur un engagement mutuel (entre l’adhérent et l’accompagnant), il se caractérise par l’élaboration d’un plan d’action partagé tenant compte des spécificités de la personne accompagnée et du projet individuel.

Dynamique D'Accès aux Soins et à la Santé (DDASS)

Afin de permettre une insertion sociale ou socioprofessionnelle des allocataires du RSA ayant une problématique de santé parfois à caractère chronique, il est apparu indispensable en amont de toute action d’insertion sociale qu’un travail partenarial soit mené avec les professionnels de santé du territoire.

Ce projet permet une insertion sociale et professionnelle des bénéficiaires du RSA ayant des problématiques de santé par le biais d’une action alternée entre un accompagnement individuel (par un psychologue) et des séances d’information et de réflexion collectives. Il s’agit d’intervenir sur les personnes qui rencontrent des problèmes de santé tels qu’ils constituent une entrave lourde à toute inscription dans un parcours d’insertion.

Mieux Vivre Son Logement (MVSL)

Le projet « Mieux Vivre Son Logement » constitue une démarche complémentaire entre l’intervention sur le bâti et l’appropriation (voir la réappropriation) des espaces privatifs (les logements).

Dans une logique coopérative et solidaire, ce projet permet d’engager une réflexion sur les questions de développement durable, de la gestion des relations bailleurs/locataires, et de créer ou consolider de nouveaux liens sociaux entre les habitants des grands ensembles.

Ce projet se construit autour de 3 phases :

  • Mobilisation des publics en collaboration avec les acteurs locaux (centres sociaux, bailleurs et travailleurs sociaux)

  • Mise en place d’ateliers collectifs pédagogiques et éducatifs en direction des habitants sur le thème du logement

  • Auto-réhabilitation accompagnée des logements

Épicerie Sociale et Solidaire (EPI+)

L’alimentation est un angle d’approche direct de l’action sociale. La difficulté à se nourrir est le stigmate le plus visible de la pauvreté. L’exclusion économique qui en découle s’accompagne souvent d’une situation d’isolement, de fragilité et de perte de confiance L’épicerie sociale et solidaire ne s’inscrit pas dans une démarche « d’assistance » car elle doit tendre à promouvoir l’investissement et la participation active des personnes. Elle est un outil qui permet également "d'outiller" la personne en lui permettant d’acheter des produits d’alimentation en dessous de leur valeur commerciale habituelle tout en travaillant sur la gestion budgétaire. L’épicerie sociale et solidaire est une première approche permettant la mise en place d’actions plus vastes : activités éducatives et d’insertion, valorisation des compétences par le biais d’ateliers cuisine, communication par son image, ateliers parents-enfants, …